Greffes de cheveux

Les greffes de cheveux ou implants capillaires


L' intervention pratiquée par le Docteur CORNIGLION, Chirurgien, spécilaiiste en Chirurgie et Médecine Esthétique à Lyon permettent de corriger une calvitie et de densifier les zones dégarnies en cheveux. En dissimulant les effets de la chute de cheveux, les microgreffes capillaires offrent une solution pour restaurer une chevelure appauvrie par des chutes de cheveux.

Le principe des implants capillaires ou des greffes de cheveux

Il consiste à prélever des cheveux dans les zones où, en principe ils ne tombent jamais ; c’est à dire, sur la couronne, en arrière, ou sur les côtés.
Les cheveux greffés conservent le caractère du lieu d’origine, ils persistent aussi longtemps que sur la couronne, en principe toute la vie.
 

Quand faire des implants cheveux?

Il faut intervenir suffisamment rapidement pour éviter l’atrophie du cuir chevelu qui se produit dans les calvities avancées. La stabilisation de la chute des cheveux doit être prise en compte.
 

Le déroulement d'une scéance de greffes de cheveux :

Cette intervention se déroule sous anesthésie locale avec ou sans neuroleptanalgésie en clinique à Lyon. En général un séjour de quelques heures en clinique est suffisant.
Il existe deux techniques de prélèvement pour les implants capillaires :
 

Technique dite de Bandelette :

La transplantation capillaire par la technique des bandelettes consiste à effectuer un prélèvement au niveau de la couronne (zone donneuse), de bandelettes ayant, selon les besoins, et l’élasticité du cuir chevelu, de 1 à 2 cm de large sur 10 à 20 cm de long.
Cette zone de prélèvement capillaire est refermée par des points de suture résorbables selon une technique spéciale, appelée suture trichophytique, dans le but de masquer la cicatrice le plus possible.
Ces bandelettes, sont ensuite découpés en micros greffons, de 1 à 6 cheveux. Le nombre de cheveux par greffon dépend de la taille et aussi de la richesse de la zone donneuse. Plus la surface du micro greffon est faible, plus l’aspect sera naturel mais, moins il aura de « pouvoir » couvrant. Tout est affaire de mesure, de compromis.
C’est au moment de la consultation que vous déterminerez avec votre chirurgien ce qui correspond le mieux à votre cas.
Ces micros greffons sont à leur tour réimplantés, un par un, sur la zone à recouvrir (appelée zone receveuse).
Les principaux avantages de cette technique sont le bon « pouvoir couvrant », la rapidité du prélèvement, en revanche, une cicatrice au niveau du prélèvement peut s’avérer visible à terme, malgré une suture trichophytique.
Pour une séance de d’implants capillaires de 2 000 à 2 500 cheveux par la méthode des bandelettes, il faut prévoir 3 à 4 heures.
 

Technique FUE :

La méthode FUE (Follicular Unit Extraction) s’adresse aux patients ne voulant pas de cicatrice visible en arrière.
Le principe reste identique, mais le prélèvement des micros greffons se pratique à l’aide d’un « punch » (emporte pièce circulaire dont le diamètre varie de 0,8 à 1 mm). Le nombre de cheveux par greffons est limité à 1 ou 2.
Toutefois, si on utilise un punch de 1,5 voire 2 mm, le nombre de cheveux prélevé par greffons sera plus important.
La technique d’implantation de la zone à regarnir, est la même que la technique de la bandelette.
L’avantage de la technique FUE réside essentiellement dans l’absence de cicatrice en arrière, à condition d’utiliser des « punchs » de petit diamètre.
Elle est adaptée aux hommes souhaitant porter les cheveux courts, sans cicatrice visible.
En revanche, la quantité de cheveux transplantée étant moindre, le FUE s’adresse de préférence aux petites et moyennes calvities.
Cette technique nécessite un temps opératoire plus long, elle est plus onéreuse.
Plusieurs séances sont nécessaires pour obtenir une densité convenable de la région « greffée » si celle-ci est très dégarnie.
 

Quel nombre de cheveux peut-on greffer?

Il est possible de greffer plusieurs milliers de cheveux en une séance.

Le nombre de greffes de cheveux nécessaire dépend du stade de la calvitie. Pour de « petits » golfes, comptez un millier de cheveux. Pour une alopécie du front de 2000 à 3000 cheveux. Pour une calvitie importante, s’étendant sur tout le dessus du crâne il faut compter 6 000 cheveux.
 

Combien de scéances sont nécessaire ?

Tout dépend de la surface à recouvrir et de l’importance de la calvitie. Il faut savoir que les implants de cheveux ne peuvent pas être jointifs en une seule séance car, ils ont besoin de « se nourrir » à partir des tissus voisins. Au cours de la deuxième séance, de nouveaux implants sont « intercalés » entre les premières greffes pour donner un aspect plus naturel. Par la suite, il est toujours possible d’intervenir pour améliorer encore la densité de la ligne frontale ou, sur une zone particulièrement exposée au regard des autres (golfes, ligne frontale, raie, tonsure).

Pour en savoir plus sur les différentes applications : GREFFES DE CHEVEUX,
veuillez prendre contact avec le Docteur Corniglion en son cabinet de Lyon.

Il se fera un plaisir de vous informer des différentes possibilités adaptées à votre morphologie.