Les fils de suspension

Les fils de suspension

Le principe des fils de suspension existe depuis longtemps (fils d’or, chirurgicaux, tressés, crantés…), il consiste à « remonter » les tissus qui ptôsent vers le bas du visage avec les années.

A partir de 30 ans, l’ovale est moins net, comme les commissures labiales, les pommettes commencent à s’affaisser, le visage perd son aspect gai et rieur, alors que l’on se sent toujours jeune.

Des progrès récents ont permis de mettre au point des fils « dynamiques ».

Il s’agit de fils résorbables, munis de crans ou de cônes, en acide polylactique qui vont stimuler les cellules de la peau, créer une adhérence, maintenir les tissus repositionnés.
 

L'intervention :

La mise en place de ces nouveaux fils de suspension se fait sous anesthésie locale, au cabinet du praticien.

Il n’y a pas de cicatrice, toutefois, les points d’entrée et de sortie (2mm environ) peuvent être visibles quelques jours, il convient de les désinfecter 2 fois par jour.
 

Après l'intervention :

Les suites sont marquées par un léger œdème ou quelques hématomes (variables selon les spécificités de chacun).

Les plis cutanés, dus à l’excédent de peau sont momentanés, ils se résorbent habituellement en 8 à 15 jours.

Certaines irrégularités, des manques de volume, des rides superficielles, des bajoues, un double menton, des paupières fripées… peuvent bénéficier de traitements médicaux ou chirurgicaux complémentaires.

La résorption des fils se fait en 12 à 18 mois. Une correction un an à un an et demi plus tard, peut-être réalisée pour compléter l’effet.

Les zones qui peuvent être traiitées : 

De nombreuses zones peuvent bénéficier de cette technique :
- ovale,
- commissure,
- pommettes,
- joues,
- sourcils,
- cou,
- décolleté,
- mains,
- dessous des bras,
- face interne des cuisses,
- fesses,
- seins…
 
Il convient de garder à l’esprit que cette méthode est plus adaptée aux ptôses légères ou modérées mais, qu’elle ne saurait remplacer un lifting.

Seul un Chirurgien Plasticien qualifié a la formation et la compétence requise pour vous conseiller et savoir éviter les complications, ou les traiter efficacement le cas échéant.
 

Recommandations :

Pendant 3 semaines il faut éviter de les « décrocher » avec des gestes brusques, c’est pourquoi il ne faut pas de sport violent, pas de piscine ou de sauna, pas de soleil, pas d’intervention dentaire, pas de teinture de cheveux (penser à la faire avant la pose des fils de suspension).

Une fiche d’information détaillée vous sera remise.

Pour en savoir plus sur les différentes applications : FILS DE SUSPENSION,
veuillez prendre contact avec le Docteur Corniglion en son cabinet de Lyon.

Il se fera un plaisir de vous informer des différentes possibilités adaptées à votre morphologie.