LED

La photothérapie, la Photobiostimulation
avec les lampes LED

Toutes les cellules de notre corps sont sensibles à la lumière ; après les yeux, ce sont les cellules de notre peau qui réagissent le plus à la lumière.

Depuis l’Antiquité, on a utilisé les effets de la lumière – grâce aux rayons du soleil – pour traiter des affections cutanées, comme l’eczéma, le psoriasis, également pour soutenir et dynamiser les personnes déprimées ou, comme au siècle dernier, pour soigner des patients atteints de phtisie.

A la suite de nombreuses recherches, nous savons aujourd’hui que la lumière agit au niveau du métabolisme de la cellule. Il y a des effets immédiats et des effets retardés. Immédiatement, après la séance par activation les photoaccepteurs des mitochondries, ce qui augmente la synthèse d’ATP ; et aussi quelques jours ou quelques semaines plus tard, en stimulant les fibroblastes, en augmentant la formation de collagène, en multipliant les fibres d’élastine…

Pour potentialiser les effets de la photothérapie, induire un photorajeunissement et traiter des lésions cutanées (même certains cancers de la peau), on a eu l’idée d’appliquer sur la peau des substances photosensibilisantes qui induisent des effets bénéfiques plus importants grâce à l’activation directe des mitochondries.

 

Comment ?

Les appareils utilisés en médecine sont constitués de panneaux portant une multitude de lampes LED qui émettent des lumières de couleurs différentes mais dépourvues d’UV.

Selon les effets recherchés on utilise une couleur pure ou, le plus souvent, un mélange de couleurs : 
- le rouge avec l’orange est réparateur et anti-inflammatoire ; ces couleurs ont aussi des effets rajeunissants.
- le bleu inhibe les proliférations cellulaires, il est bactéricide. Il a toute son utilité dans l’acné (action sur Propionibacterium acnes).
- le jaune a des effets cicatrisants et remodelants.
- le vert et l’infra-rouge sont utilisés en association avec d’autres couleurs pour potentialiser leurs les effets ; l’infra-rouge est invisible à l’œil humain.

Traitements possibles avec la LED au cabinet du Docteur CORNIGLION

Soins anti-âge ou photobiostimulation :

Avec l’âge, le collagène se fragmente, sa production se déteriore.

Les LED en favorisant la synthèse des Facteurs de Croissance des Fibroblastes (FGF), ont un rôle de maintien de la matrice extracellulaire, de réparation, de régulation des cellules…Elles ont donc une action dans la prévention du vieillissement et de lutte contre le vieillissement par un effet repulpant.

Les LED peuvent être utilisées seules en entretien ou, le plus souvent en association avec des peelings, le laser, la lumière pulsée (LP)…

Ces Traitements anti-âge par LED seule ou en association ont un effet repulpant.

Après 6 à 8 séances la peau a un aspect plus lisse, avec plus de tonicité et de fermeté.

C’est un entretien global stimulant pour la peau du visage, le décolleté, les mains ou toute autre partie du corps.

Si les LED sont associées aux peelings, on parle de « PEELINGS PHOTODYNAMIQUES ».
 

Les LED ont :

un rôle de protection du vieillissement cutané induit par l’exposition solaire (prévoir 2 séances 15 jours avant les vacances)

En cas de « coup de soleil » prévoir 1 à 2 séances par jour pendant 3 jours.
 

Après injections :

Les LED utilisées lors d’injections d’acide hyaluronique, de Botox®, de mésothérapie et lors de nombreux soins esthétiques permettent d’optimiser les suites et d’améliorer les résultats en favorisant la pénétration des produits au niveau des cellules.
 

Optimisation de la cicatrisation après chirurgie ou traumatisme :

Les LED stimulent les cellules impliquées dans la cicatrisation. Elles sont utilisées en prévention lorsque la cicatrisation risque d’être difficile ou, dans le traitement des retards cicatriciels récents.

On les utilise également dans les suites post-chirurgicales immédiates pour leur effet anti-inflammatoire.

A ce titre, elles optimisent la cicatrisation des brûlures.

Habituellement 1 séance/semaine pendant 6 semaines (puis en fonction de chaque cas).
 

Les vergetures :

L’origine des vergetures est due à une distension des fibres dermiques avec dégénérescence du collagène et des fibres élastiques, sur un terrain hormonal défavorable.

Il existe 2 types de vergetures : les « rouges », qui sont récentes (entre 1 et 2 ans) et les « blanches », plus anciennes datant parfois de plus de 10 ans où l’on observe des altérations dermiques, une atrophie du collagène et une atteinte des fibroblastes.

Les « rouges » réagissent plus favorablement.

En associant à la LED des micro-punctures et des actifs, on obtient une amélioration des lésions avec un traitement de 8 à 10 séances (selon l’atteinte des fibres dermiques).
 

 L’alopécie :

- La pousse des cheveux est souvent accélérée par les LED.
- Dans les cas d’alopécies androgéniques avec « miniaturisation » des follicules pileux, les LED favorisent la pousse en améliorant la circulation.

Les résultats sont en général meilleurs en couplant LED et mésothérapie.

Sur les zones où il n’y a plus de follicule, seule la greffe de cheveux peut apporter une solution.

Pour les atteintes modérées compter de 6 à 8 séances au rythme d’une par semaine.
 

Acné :

Efficacité des LED grâce à l’association des couleurs : bleu et rouge. Le bleu détruit le propionibacterium acnés qui est un germe impliqué dans l’acné et, le rouge qui a une action anti-inflammatoire (amélioration de 80%).

Associées à des traitements conventionnels, combinés à des peelings et des actifs spécifiques l’utilisation des LED apporte un gain appréciable dans le traitement de l’acné en améliorant l’aspect cutané.

Les cicatrices acnéiques, comme le traitement du terrain relèvent d’autres thérapeutiques.
 

CONCLUSION :

C’est une méthode naturelle, non douloureuse, efficace et bien tolérée qui est aujourd’hui de plus en plus utilisée dans nombre d’affections cutanées, permettant de diminuer les réactions inflammatoires tout en améliorant les résultats et en offrant de nouvelles possibilités thérapeutiques.

 

Pour en savoir plus sur les différentes applications : LED,
veuillez prendre contact avec le Docteur Corniglion en son cabinet de Lyon.

Il se fera un plaisir de vous informer des différentes possibilités adaptées à votre morphologie.