Le micro-needling à Lyon - médecine esthétique | Dr Corniglion

Médecine esthétique

LA DERMABRASION

LA DERMABRASION

Comme son nom l’indique, cet acte consiste à effectuer au niveau du « derme » une « abrasion » c’est à dire de lisser les irrégularités de la peau. Il s’agit, en quelque sorte, de réaliser un travail analogue à celui d’un ébéniste ayant à poncer des irrégularités à la surface d’un meuble ou, d’un carrossier ayant à réparer les impacts de grêle sur une voiture.

L’idée de dermabrasion n’est pas nouvelle, puisque les égyptiens gommaient des défauts cutanés avec de la pâte d’albâtre.

Les premières dermabrasions chirurgicales ont été réalisées avec de la toile émeri.

Aujourd’hui, on utilise essentiellement des meules en diamant artificiel dont le grain varie en fonction de l’importance des défauts à éliminer. Ces meules sont montées sur une pièce à main reliée à une turbine pouvant tourner à très grande vitesse.

La vitesse de rotation et la pression sont adaptées à l’étendue et à la profondeur des cicatrices cutanées ou des rides.

La dermabrasion enlève les couches superficielles de la peau :

  • Quand l’acte se limite à l’épiderme on parle de micro-dermabrasion (c’est un acte non invasif réalisé par projection de cristaux).
  • Le plus souvent les cicatrices atteignent le derme, la dermabrasion a alors tout son sens.

 

MODE D’ACTION DE LA DERMABRASION :

La dermabrasion chirurgicale traite toutes les cicatrices du derme papillaire c’est à dire celles du derme superficiel.

La dermabrasion, en mettant la peau à vif, induit une réparation cutanée bénéfique et une stimulation cellulaire, s’accompagnant de production de collagène, d’élastine et de néo-vascularisation (la peau est plus rosée).

L’ensemble de ces mécanismes fait « remonter » les cicatrices plus profondes vers la surface. C’est pourquoi, lorsque les cicatrices s’étendent au derme moyen ou au derme profond, plusieurs dermabrasions sont nécessaires.

Quand les cicatrices sont vraiment très profondes, qu’elles atteignent l’hypoderme, il est préférable de procéder à un relèvement de cicatrice, afin de diminuer le nombre de dermabrasions qui seraient requises.

 

Pourquoi ne peut-on pas « poncer » la totalité du derme en une fois ?

Les fibroblastes, qui sont les cellules chargées de la fabrication du collagène et de l’élastine, se trouvent dans le derme moyen et le derme profond. Si on les supprime, la peau ne peut plus cicatriser normalement et, il se produit alors une nouvelle cicatrice.

 

Quelles sont les suites opératoires ?

Immédiatement après la dermabrasion, la peau se trouve à vif, il se produit un œdème s’accompagnant d’une rougeur et d’un exsudat comme lors d’une brulure.

Les travaux du Professeur Winter ont démontré que la vitesse de cicatrisation était multipliée par 2 en utilisant des pansements créant un « micro-climat humide ». C’est pourquoi  la peau dermabrasée est recouverte d’un pansement hydrocolloïde.

A partir du 5ème jour l’épiderme est reformé mais, il reste fragile.

Il peut se former des croutes qu’il ne faut ni gratter ni arracher car, elles protègent les fibroblastes sous-jacents chargés de la reconstitution du derme.

Pendant cette période, il est demandé d’appliquer des corps gras.

La cicatrisation se fait entre 10 à 15 jours.

À partir du 10ème jour on est présentable avec un maquillage adapté.

 

Pendant combien de temps ma peau restera sensible ?

- Après une dermabrasion, la peau va se reconstituer et se resserrer progressivement ; cette phase dure environ 3 mois. La peau aura un aspect plus rosé, signe d’une amélioration de la circulation.

- Une protection solaire est indispensable pendant au moins 6 mois ; en son absence, les mélanocytes, (cellules produisant physiologiquement un écran coloré de défense naturelle - le bronzage – destiné à nous protéger des effets nocifs du soleil), peuvent réagir exagérément, par endroit, en tachant notre peau c’est ce que l’on nomme le rebond pigmentaire.

 

Quand pourrais-je faire une nouvelle dermabrasion ?

Lorsque la synthèse du collagène aura retrouvé son rythme de croisière : en pratique il faut un minimum de 6 mois entre 2 dermabrasions.

 

Peut-on faire une dermabrasion à toute période de l’année ?

Il faut éviter les périodes d’exposition au soleil. C’est pourquoi les mois d’été et le soleil des sports d’hiver ne sont pas indiqués.

 

Que peut-on traiter par la dermabrasion ?

  • les cicatrices (acné, varicelle, vergetures…)
  • les rides superficielles et les rides moyennes,
  • certaines taches,
  • certaines imperfections cutanées,
  • les tatouages, seulement, s’ils sont superficiels.

 

Combien coute une dermabrasion ?

Cela est fonction de la surface à traiter, du mode d’anesthésie (anesthésie locale ou générale) traitement en ambulatoire ou nécessité d’une hospitalisation.

Compter de 800 euros à 2000 euros

Un devis est remis après la consultation

 

Existe-t-il des alternatives à la dermabrasion, comment choisir ?

Oui :

  • les peelings, dont le mode d’action sont chimiques.
  • la laser-abrasion dont le mode d’action est thermique.
  • la dermabrasion a un mode d’action mécanique, le Docteur Corniglion à Lyon la réserve aux cicatrices les plus profondes.

 

C’est la profondeur des cicatrices à traiter qui conditionne le choix entre l’une des 3 méthodes.

Pour en savoir plus sur les différentes applications : LE DERMABRASION,
veuillez prendre contact avec le Docteur Corniglion en son cabinet de Lyon.

Il se fera un plaisir de vous informer des différentes possibilités adaptées à votre morphologie.

Lors de votre rendez-vous au cabinet, vous pourrez demander à consulter les résultats de certaines de nos interventions

Votre avis compte : qu'avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

13 votes
Moyennes : 3,77 sur 5
Loading...